Le Passage

Centre d'accueil à bas seuil d'accessibilité

Le Passage accueille quotidiennement toute personne confrontée directement ou indirectement aux multiples difficultés liées à la consommation de produits psychotropes. Il offre un accueil et un soutien personnalisé qui considère, sans jugement, la personne et son parcours de vie. Cet espace d’accueil, en rupture avec les conditions de la rue, constitue un relais essentiel entre la rue et les structures de prise en charge médico-psycho-sociales pour une population qui, fortement stigmatisée, ne recourt plus ou très difficilement et tardivement au réseau précité.


Prestations

  • Accueil collectif, écoute et soutien psychosocial individualisés
  • Soins de premier recours et consultation sanitaire
  • Échange et distribution de matériel de consommation
  • Conseils dans une perspective de réduction des risques sociaux et sanitaires
  • Orientation dans le réseau socio-sanitaire
  • Petit déjeuner, repas de midi et collations
  • Vestiaire
  • Douche
  • Machine à laver le linge
  • Petits jobs internes et ramassage de matériel usagé dans l’espace public


L'unité sociale

L'activité principale de l'unité sociale réside dans la gestion quotidienne de l'espace de vie, d'accueil, considéré comme un espace collectif visant une rupture avec les conditions de la rue. Les collations, le repas, l'émergence de discussions, d'échanges sur le quotidien sont autant d'éléments qui participent à la dynamique du Passage. En effet, le bon déroulement du quotidien joue très certainement un rôle important dans l'émergence des demandes d'accompagnement aussi bien sociales que sanitaires.  L'objectif sous-tendu par ces pratiques quotidiennes est la réalisation et le maintien des besoins fondamentaux tels que l'accès à la nourriture, à un logement, à l'hygiène ainsi qu'au système de soins.

Si le Passage n'est objectivement pas à même de pourvoir à l'ensemble des besoins de l'usager, il s'agit néanmoins d'optimiser les conditions d'accès aux diverses structures du réseau susceptibles de répondre aux demandes. Conseiller, soutenir, orienter les usagers vers divers services adéquats représente donc le versant social des pratiques du Passage; ce dernier s'attardant particulièrement sur les conséquences indirectes de la consommation tels que les questions de logement, de criminalité, de marginalisation, de dettes, de prostitution, etc. L'ensemble de cette prise en charge passe indubitablement par une démarche d'écoute non jugeante, de respect ainsi que par la considération des personnes dans leur réalité, ceci sans exigence ou volonté de viser l'abstinence.


L'unité sanitaire

Les usagers du Passage ont accès à des prestations sanitaires de proximité pour les soins somatiques de base ainsi que dans des situations d'urgence. Les buts de l'unité sanitaire sont de plusieurs types :
  • favoriser l'émergence d'une demande de soins
  • effectuer une évaluation de santé
  • servir de relais avec les structures sanitaires du réseau
  • apporter un complément dans la prise en charge existante de la personne
  • dispenser des soins de premiers recours
  • dispenser des prestations de prévention


L’équipe sanitaire est supervisée pour les actes médico-délégués par la Dresse Martine Monnat. Cette dernière contribue également à la formation de l’équipe.


La cuisine

Les restaurations tels que le petit déjeuner, le repas de midi et les autres collations font parties intégrante du quotidien du Passage. Les usager-ère-s peuvent se restaurer durant toute la journée par le biais de café, thé et autres collations gratuites préparés par la cuisine. Un repas chaud est servi à midi pour la somme de Frs 3.- mais peut également être obtenu par la réalisation de petits jobs. L’ensemble de ces pratiques contribuent globalement à promouvoir la santé auprès des consommateurs de drogues et à diminuer les risques liés à une mauvaise alimentation.


Où trouver Le Passage